AUX ENFANTS DE L\'AFRIQUE

AUX ENFANTS DE L\'AFRIQUE

RAPPORT DE SYNTHÈSE DE LA VISITE D’APPUI TECHNIQUE TOGO 2010

RAPPORT DE SYNTHESE DELA VISITE D’APPUI TECHNIQUE  TOGO 2010

Dans le cadre du renforcement de capacité des associations des enfants et jeunes travailleurs  en matière d’organisation, d’AGR, de communication, de Collaboration, des activités au tour des 12 droits des EJT, une visite d’appui  technique a été organisée par le Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs  en collaboration avec la coordination  nationale des AEJT du Togo.

 Les visites ont été faites dans les villes de : Dapaong, Kara, Atakpamé, Tsévié, Havé, Anfoin, Amégnra et Vogan.

 

De part et d’autres des villes visitées, une mobilisation des enfants et jeunes déjà organisés en groupes au tour des activités suivantes a été sentie les enfants et jeunes rencontrés faisaient :

  • La préparation et vente de savon liquide et pommade médicinale, popcorn, farine de manioc et tapioca,
  • Les activités agricoles (jardinage, culture de manioc, maïs, haricot…),  
  • La vente des articles divers,
  •  La fabrication et vente de balais, de spatules, des tiges de houe, des pilons, des mortiers, des nasses et des paniers,
  •  La pousse pousse, le cirage des chaussures de façon ambulante,
  • Des sensibilisations  sur les 12 droits, sur le VIH/SIDA, sur l’exploitation des enfants, sur les dangers liés aux déplacements non contrôlés des enfants…
  • LES cours d’alphabétisation et école de relai souvent avec l’aide des ONGs,

 

Dans l’ensemble, les visiteurs ont parlé de la vision, des missions, des domaines d’action du MAEJT et ont donné des techniques et méthodes aux AEJT visitées pour mieux s’organiser. La responsabilité des accompagnateurs dans les villes fut inculquée à tous selon les nouvelles orientations pour que le travail ne soit pas semé d’embûches à qui que ce soit. Cette visite a été une occasion aux villes de recevoir des formations en matière de communication, d’organisation d’un groupe, d’accompagnement surtout aux adultes, de la vie en association et en activités de revenus. La conformité aux idéaux du mouvement fut un point important dans toutes les visites car certaines autorités pensent que c’est un mouvement qui vient encourager le travail des enfants ou qui vient les rendre résistants envers les parents, les patrons des ateliers et les autres adultes. Dans les bureaux des autorités et ONG,  les visiteurs ont essayé de parler de la légalité de l’association sur le plan national et surtout les Préfets ont promis commencer cette négociation auprès des autres autorités. En dehors des groupes déjà organisés avant la visite, d’autres personnes ou groupes ont été visités pour élargir le champ d’action afin que ces enfants bénéficient aussi des actions du MAEJT et des autres ONG pour leur épanouissement. La visite a touché du doigt des personnes qui malgré la gratuité des frais scolaires au cours primaire ne continuent pas. Ces enfants ont été mis en contact avec les EJT et les autorités et ils ont bénéficié des fournitures des AEJT, des comités des parents d’élèves, et d’autres personnes de bonne volonté pour continuer.    

 

Les difficultés des villes:

 

Elles sont multiples avec les réalités des villes on peu citer entre autres :

  1. Problèmes de moyens matériels et financiers,
  2. Faible participation et départ de certains membres aptes à bien organiser les choses,
  3. Problème d’organisation et de communication,
  4. Difficulté de mettre la différence entre groupe de base et association,
  5. 5.        Manque de notion de sensibilisation sur les droits.

 

 

 

Recommandations

 

De part et d’autre des villes visitées, des recommandations furent faites aux EJT et aux accompagnateurs pour une meilleure organisation. Il s’agissait en réalité de :

 

v  Demander les informations au niveau du comité de la coordination et partager de temps en temps les informations sur les activités et les difficultés à tout le monde,

v  Mener des activités pour se faire sentir et connaître dans les localités par tout le monde,

v  Donner plus de place aux enfants dans les comités qui dirigent les associations,

v  Toucher d’autres enfants et jeunes qui sont dans les mêmes conditions et les aider à s’organiser en groupe de base autour des activités concrètes,

v  Tenir des assises périodiques pour définir de nouvelles orientations à suivre afin d’atteindre les objectifs du mouvement

v  Préparer les documents exigés pour la réunion bilan de la coordination.

 

A l’égard du comité de la coordination

 

  • Doter les nouvelles associations de documents du mouvement,
  • Faire des visites périodiques dans ces villes pour plus expliquer les choses aux autorités et aider les EJT à mieux s’organiser.

 

Au MAEJT

 

ü  Reconnaître les huit villes comme associations membres du mouvement

 

 

Changements :

 

La visite a engendré de multiples changements tant aux AEJT et aux adultes (accompagnateurs).

 

Pour les AEJT :

 

  • Facilité de rencontrer les autorités locales pour des échanges,
  • Acquisition des stratégies sur l’organisationnel des groupes de base, sur la planification des activités liées aux 12 droits et à la vision du mouvement,
  • Compréhension de la différence entre un groupe de base et une AEJT au sein d’un village, quartier ou dans une ville.
  • 03 groupes de base ont été créés dans la ville d Amegnran, 01 à Tsévié et 02 à Atakpamé.
  • Un comité d’accompagnement a été mis en place pour soutenir davantage les EJT dans leurs actions à Amégnran.
  • Mise en collaboration des EJT des huit villes avec les autorités (Inspecteurs du travail, Préfets, chefs traditionnels, CVD, comités de santé…de leur localité)
  • Les EJT d’Anfouin ont acquis la préparation de savon liquide.

 

Pour les ONG, les autorités locales et  les CVD (Comité Villageois du  Développement):

 

Compréhension du bien fondé du mouvement, de l’importance de l’accompagnement des EJT dans leurs actions et leurs responsabilités dans cet accompagnement.

 

 

 

 

 

 

 

Statistique des villes visitées

 

VILLES

GB

enfants

jeunes

garçons

filles

total

sympathisants

Total

havé

4

59

64

65

58

123

500

623

vogan

3

190

110

112

188

300

650

950

kara

3

88

56

91

53

144

600

744

atakpamé

5

80

37

30

87

117

750

867

anfoin

3

46

29

20

55

75

400

475

tsévié

3

98

23

33

88

121

800

921

amegnra

6

80

55

30

105

135

850

985

dapaong

4

79

50

39

90

129

450

579

totaux

31

720

424

420

724

1144

5000

6144

 

 

 

 

Liste des visiteurs

 

 

N°)

 

Nom et prénoms

 

Association visitée

pays de provenance

 

Contacts

 

e-mail

1

ZONGO Frédéric

 

Dapaong

Burkina Faso

+22678060842

 

2

NASSIBIGOU Elise

 

Togo

7514507

 

3

TOPSOBA Ubert

 

Kara

Burkina Faso

+22678060842

 

4

FIALLEY Alphonse

 

Togo

8329329

 

 

5

 

 

 

NOUMOULEY Edem

 

 

Atakpamé

 

Togo

 

0900410

 

 

6

 

AMANI Salamatou

 

 

Niger

 

 

 

7

 

ACTCHEKI Michel

 

 

 

Tsévié

 

Togo

 

7377437

 

 

8

 

Benjamin FAGBEDZI

 

 

Togo

 

9845491

 

benson_or@yahoo.fr

 

9

 

 

AMETEPE Raoul

 

 

 

Havé

 

Bénin

 

+22995950738

 

ameteperaul@yahoo.fr

 

10

 

EGBENOU Ben

 

 

Togo

 

S/C : 9393443

 

 

11

 

 

 

SEDZRO Akossiwa Essi

 

 

 

Anfoin

 

Togo

 

8448543

 

 

12

 

TOTIN Ferdinand

 

Bénin

 

 

 

 

13

 

BOKO TRENOU Edem

 

 

 

AMEGNZRA

 

Togo

 

0468684

 

 

14

 

AVOCE Roméo

 

 

Bénin

 

 

 

15

 

AYENU Edoh

 

 

 

Vogan

 

Togo

 

9943156

 

Jephter02@yahoo.fr

 

16

 

TANGNI Sérafine

 

 

Bénin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



18/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres