AUX ENFANTS DE L\'AFRIQUE

AUX ENFANTS DE L\'AFRIQUE

HISTORIQUE DE L’AEJT ADOMI-ABRA

HISTORIQUE DE L’AEJT ADOMI-ABRA

 

Selon nos archives, c’est en 1999 après un projet de la WAO Afrique dans le but d’aider les parents du village à vulgariser l’éducation de leurs enfants et de faire revenir les enfants et jeunes qui sont partis à Lomé dans le souci de trouver un travail rémunérateur que l’AEJT ADOMI ABRA naquit.

 

Pour quoi ce projet ?

En 1999, le chef du village d’ADOMI constata que son village est le plus pourvoyeur d’enfants domestique et victime de trafic au Togo, alors, il sollicita l’aide de la WAO Afrique une institution qui œuvre en faveur des enfants victimes de trafique et domestique. Cette ONG a après plusieurs prise de contacte avec les villageois passé par tous les moyens pour trouver une solution à cet exode précoce par l’entreprenence d’un projet pour aider les parents à envoyer leurs enfants à l’école ce qui permettra plus tard le retour de certains jeunes au village en l’an 2000.

 

Le début de l’AEJT:

Un soir, ELKAN MOOH de la WAO à rencontré certains jeunes du village et les a demandé de s’organiser et de créer une association. Alors 15 personnes ont accepté de créer un groupe de fanfare en bambou. C’est le début de la création d’un G/B. notons parmi ceux qui ont partagé des expériences avec les enfants et jeunes du village en vue de créer une association AEJT, Mme ANIK (Animatrice des EJT de Lomé à l’époque) qui aussi a joué un rôle très important à plusieurs reprises à ADOMI pour l’organisation de l’AEJT.

 

Les résultats et progrès

Disons qu’entre 1999 et 2000 il y a eu retour de 18 jeunes au village. On peut dire que c’est l’un des résultats qui découle de la sensibilisation de la WAO Afrique. Alors trois groupes se crée de nouveau : les jardiniers ; les enfants domestiques ; les pisciculteurs. Pour maintenir l’organisation, l’association s’est donné de faire des cotisations et métayage pour alimenter la caisse et faire avancer les activités surtout la sensibilisation dans les villages environnants.

Peu avant la 5em rencontre, il y a eu une visite des EJT de Lomé. Ainsi, du 13 Oct. au 14 Nov. 2000 à la 5°rencontre l’AEJT ADOMI a été reconnu membre du MAEJT et mise en observation.

De 2000 à 2002, l’AEJT Adomi montait à 07 G/B (Groupe de Base) et est vite reconnu dans la préfecture. Notons aussi que l’AEJT a participé à la réunion exode précoce et traite des enfants à Lomé entre Nov. et Déc. 2005.

Aujourd’hui à cause de la fusion de certains G/B par rapport à leur nombre restreint l’AEJT ADOMI-ABRA compte 04 groupes de base.

________________________________________________________________________________________

 

                                                                     Edoh   Komlan

                                                 Chargéà la communication pour l'AEJT TOGO

 

 



18/01/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres