AUX ENFANTS DE L\'AFRIQUE

AUX ENFANTS DE L\'AFRIQUE

L’ATELIER PROTECTION A LOME (TOGO)

B (112).JPG
D.JPG
Le 12 mai 2014 passé, à 9h TU, s’était tenu à la salle de conférence à Tokoin CESAL, les cérémonies d’ouverture de l’atelier protection qui se déroulait au Togo du 12 au 23 mai 2014. C’était en présence des partenaires comme : la Ministre de l’action sociale, représentée par la DGPE (Direction Générale de Protection de l’Enfance) ; Terre des Hommes, RAO-Togo ; Plan Togo ; le Professeur IMOROU et tant d’autres partenaires de la société civile. Couvert par la télévision nationale (la TVT) et des radios tant nationales que privées, après les mots de bienvenue du Représentant des Enfants et Jeunes Travailleurs, une brève exposée a été faite par les participants concernant leurs actions de protection sur le territoire national. Il faut dire que l’exposée a été suivie d’une discussion en plénière concernant la présence des enfants sur les lieux de travail.
Pour la Représentante de la Ministre de l’action sociale et de la promotion de la femme dans un premier temps c’était le moment d’inviter les uns et les autres à mener plus d’action pour l’insertion des enfants de moins de dix huit ans à l’école et non les laisser sur les lieux de travail. Aussi la Représentante de la Ministre a insisté sur la mobilité des enfants dans le sens de définir des stratégies pour freiner la mobilité des enfants car un enfant ne devrait pas quitter ses parents pour des raisons de pauvreté et autre.
C’était l’occasion pour une participante venu du Bénin d’intervenir et d’expliquer le retrait des enfants en situation de travail et leurs orientations vers les centres de formation et leurs prises en charge, une activité commune à tout le Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs. En suite la coordinatrice de l’AEJT du Togo à partir des exemples de la ville de Vogan où avec Terre des Hommes, nous arrivons à orienté et insérer des enfants dans les écoles et surtout l’ouverture des classes d’alphabétisation pour les plus grands. Aussi l’exemple d’une participante qui, orienté par l’AEJT (Association des Enfants et Jeunes Travailleurs en collaboration avec Terre des Hommes en apprentissage est devenu aujourd’hui patronne d’atelier.
Vers la fin du débat, l’honneur revenait à Représentante de la Ministre de l’action sociale et de la promotion de la femme de prendre la parole et après avoir invité tous les acteurs présents à cet atelier à joindre leurs efforts pour une protection efficace des enfants, elle a déclaré ouvert cet atelier.



12/06/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres